POURQUOI VOUS NE DEVRIEZ PAS CONTRÔLER VOS ÉMOTIONS ?

LA MÉDITATION POUR APPRENDRE À COMPRENDRE NOS ÉMOTIONS 



Il peut être très difficile de faire face à ses émotions — elles peuvent nous sembler trop intenses, trop douloureuses. En les comprenant sans les laisser nous submerger, nous pouvons trouver comment elles peuvent nous aider à être plus présents et à nous sentir plus vivants.


Apprenez à connaître vos émotions.


Certaines choses peuvent nous rendre tristes, fâchés, irrités. Nous n’aimons pas ses ressentis qui nous submergent parfois et nous aimerions avoir le contrôle de nos émotions, les façonner comme nous le voulons.

Il n’est pas possible de vivre pleinement si nous avons si peur de ce que nous ressentons. 


Essayons plutôt de comprendre nos émotions. Notre état d’esprit est comme le temps : il change. Parfois il fait beau, parfois le ciel est rempli de nuages sombres, parfois il pleut. Lorsque nous pratiquons la méditation, nous ressentons ces changements : il n’y a pas de quoi s’inquiéter.


La méditation ne nous apprend pas à nous débarrasser de nos émotions, mais à mieux les gérer et surtout être en accord avec elles. La plupart du temps refouler ce qui nous arrive ne fonctionne tout simplement pas.

Explorez vos émotions


Observez les caractéristiques de votre émotion, comment elle retentit en vous, découvrez comment elle change votre regard sur le monde. Vous vous rendrez compte que les émotions ne sont pas des ennemis à vaincre, mais des amis qui essaient simplement de vous parler. Vous apprendrez aussi que les émotions sont plus subtiles, plus vivantes et plus dynamiques que vous ne le pensez.

L’exemple de la colère

L’une des vertus de la méditation est qu’elle nous montre comment nous nous identifions par nos pensées et nos émotions. Lorsque nous ressentons une certaine colère, nous sommes convaincus que nous sommes en colère, et nous trouvons rapidement des raisons de l’être. 


Pourquoi devons-nous incarner chaque petite chose qui se passe en nous ? 

Pourquoi ne pas plutôt penser que la colère n’est présente en nous que temporairement ? 

Pourquoi ne pas essayer de trouver une façon saine de la comprendre ?

Par la méditation, nous apprenons à reconnaître nos émotions sans y céder. Cela ne signifie pas qu’elles s’en vont ni que nous nous en détachons. Nous sommes simplement détachés. Voyez-vous la différence ?


Vous ne devriez pas vivre les émotions comme des attaques de l’extérieur, vous ne devriez pas être submergé par la colère ou la tristesse. Vous devez les ressentir comme une vibration unique qui doit être écoutée. Si vous êtes triste, vous êtes triste. Il ne sert à rien de le nier.
Votre relation avec vos émotions peut être plus saine et moins conflictuelle.


Si la colère arrive, cela ne veut pas dire que vous devez l’incarner. Vous pouvez laisser la colère s’exprimer, sans la justifier ni la cultiver. C’est vraiment la meilleure façon de la guérir !


Méditer ne consiste pas à accepter ou à nier ses émotions, mais à mieux les connaître. Cette idée est au cœur de l’ouverture de la méditation, et transformera votre relation avec vous-même.

Rédacteur


Adrien Amasse

COMMENT AVEZ-VOUS DORMI LA NUIT DERNIÈRE ?
Deux choses sont sûres en matière de sommeil :  Il est bon de dormir suffisamment.  Ne pas dormir suffisamment est...
NUTRITION QUEL LAIT DEVRIEZ-VOUS BOIRE ?
Il était une fois, le lait qui était simplement du lait. Mais aujourd'hui, il semble que chaque fois que nous...
Vous entraînez-vous régulièrement ou avez vous du mal à rester consistent?
Si vous vous retrouvez à sauter des séances d'entraînement et que vous avez du mal à trouver du temps pour...