COMMENT FAIRE FACE À UN COLLEGUE DIFFICILE ?

Vous arrive-t-il d’être frustré par une relation difficile au travail ?

 Sachez que vous n’êtes pas seul, les relations difficiles avec les collègues sont un problème courant ! Même si votre travail n’est pas forcement stressant, la proximité entre collègues sur le lieu de travail peut entraîner des désaccords et des conflits. Ces tensions s’accumulent au fil du temps et les relations difficiles sur le lieu de travail peuvent nous amener à fonctionner en mode de survie, générant de la colère et de la peur. Ce sentiment permanent de menace dans l’environnement de travail conduit à un cycle de stress et de frustration dont il peut être difficile de sortir.


Voici quatre conseils pratiques pour évaluer, aborder et calmer la situation.



1. S’arrêter et respirer


En cas de conflit, il est facile de tirer des conclusions hâtives et de réagir par peur ou par colère plutôt que de penser de manière rationnelle. Prenez le temps pour prendre du recul sur la situation et l’évaluer. Ralentissez, asseyez-vous confortablement, peut-être même fermez les yeux et portez votre attention sur votre respiration et votre corps. Quelles sensations remarquez-vous ? Observez simplement ce que vous ressentez, les endroits où vous retenez la tension, et relâchez tout. Lorsque vous aurez retrouvé votre calme, vous pourrez réellement vous demander si cette personne essaie vraiment de vous faire du mal ou s’il y a juste un problème de communication.

2. Envisagez la critique


Un collègue qui vous critique ou vous juge peut être particulièrement douloureux. Plutôt que de vous laisser aller, demandez-vous : est-ce qu’une partie de ce qu’il dit est vraie ?

Si oui, comment pouvez-vous l’utiliser de manière constructive ? 

Si ce n’est pas le cas, comment pouvez-vous juste laisser passer la critique ? Le fait de ruminer de fausses critiques ne fait que créer un sentiment d’insécurité. Si vous pensez que la critique est vraie, demandez-vous où vous pouvez vous améliorer et concentrez votre énergie sur votre progrès plutôt que sur le doute que vous pouvez ressentir envers vous même.

3. Faites preuve de compassion


Bien que cela puisse sembler impossible, éprouver de la compassion finira par améliorer votre sentiment de bien-être. Au lieu de ressentir de la colère et de canaliser de la négativité, imaginez plutôt que vous envoyez des vœux chaleureux comme « portez-vous bien » à votre collègue difficile. 

Vous pouvez également prendre en considération les aspects de cette personne dont vous êtes reconnaissant, comme son dévouement au travail. 

Cela peut être difficile au début, mais vous améliorerez ainsi non seulement votre relation avec votre collègue, mais aussi votre sentiment à l’égard du travail en général. Tout cela vous permettra d’être ouvert lors d’interactions difficiles et de ne pas prendre les choses personnellement.

4. Communiquer clairement


Si vous vous emportez tous les deux au lieu de répondre calmement, cela peut conduire à une communication peu claire et à des déclarations blessantes — même si cela n’est pas votre intention. Lorsque vous sentez que vous parlez rapidement, que vous transpirez ou que vous remarquez que votre rythme cardiaque augmente, c’est un signe qu’il faut se calmer.
Faites une pause, respirez profondément et reprenez la conversation lorsque vous êtes prêt.

Comment trouver la meilleure habitude qui vous correspond?

Si votre collègue ne peut pas lâcher prise ou passer à autre chose, vous devrez alors peut-être être la personne la plus mature dans la situation. Vous pourriez dire : « J’ai l’impression que cette conversation commence à nous énerver tous les deux, je pense que nous devrions prendre un peu de temps pour réfléchir avant de reprendre la parole ». Faire des pauses permet une communication ouverte et réfléchie plutôt que des réponses rapides et énervées.

Pour apprendre à créer un espace ouvert accueillants dans son esprit lisez l'article sur la méditation 

Essayer de gérer une relation de travail difficile peut être intimidant, mais essayez toujours d’y voir une opportunité.

 

En abordant cette question avec une maturité émotionnelle ou comment ne pas les maitrisez, vous deviendrez un communicateur plus fort et une personne plus stable et résistante face aux conflits et aux critiques. Vous aurez alors les compétences nécessaires pour aborder les conflits sur le lieu de travail ouvertement et efficacement. 

Regardez la video pour comprendre les dominants

Rédacteur


Adrien Amasse

Comment faire du Matcha à la maison tout en honorant son riche héritage
L'histoire du Matcha Il y a des milliers d'années, des moines japonais se sont rendus en Chine et ont goûté...
6 pratiques de guérison chamanique pour vous aider à voir la lumière pendant les périodes sombres
Nous sommes tous en train de traverser des défis posés sur notre chemin. Que ces problèmes soient liés à la...
Ce que fait l'alcool à votre cerveau
Voici exactement ce que l'alcool fait à votre cerveau lorsque vous vieillissez, selon un neuroscientifique. L'impact de l'alcool sur notre...